Ce forum est parfait pour les passionnés d'animaux!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La peau du chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manon

avatar

Date d'inscription : 26/08/2011
Messages : 107

MessageSujet: La peau du chat   Mar 14 Mai - 12:43

La peau du chat





En raison de la sélection naturelle et des mutations, spontanées ou voulues par l’homme, les chats possèdent une variété de pelages extraordinaire.
La structure de la peau est cependant la même pour tous. Souple, élastique, très fine mais résistante, la peau des chats se compose de trois strates.
L’épiderme, la couche externe, recouvre le derme, un tissu élastique et riche en capillaires qui le relie à la couche plus profonde, l’hypoderme, le tissu composé de cellules adipeuses stockant le gras.




C’est dans le derme que se trouvent une grande partie des annexes cutanées que sont :
- Les follicules pileux avec leurs poils qui se renouvellent de façon cyclique selon un schéma en trois phases. La première, la phase anagène, est une période de croissance, qui est suivie de la phase cathagène, ou de transition, puis d’une phase télogène, ou chute du poil. La croissance normale du poil a lieu pendant ce cycle et dépend de la durée de la lumière du jour et de la température. Ce processus concerne surtout les chats qui vivent à l’extérieur, car nos chats, vivant essentiellement dans la maison, ne sont influencés ni par la luminosité ni par le froid et le chaud. C’est la raison pour laquelle leur mue est constante toute l’année.
- Les glandes sébacées qui produisent un fin revêtement lipidique permettant l’élasticité de la peau du chat et le lustre du pelage.
- Les glandes sudoripares qui, bien qu’appelées ainsi, ne secrètent pas de sueur et ne sont donc pas thermorégulatrices. Elles produisent une sécrétion qui, comme celle des glandes sébacées, intervient dans la formation du film lipidique superficiel.
- Les muscles pilo-érecteurs, dont la contraction soulève le poil en provoquant ladite horripilation. Ce phénomène se produit quand le chat a peur ou est en situation de grand danger, le hérissement des poils créant une illusion d’optique qui a pour effet d’augmenter la taille du chat en le faisant paraître beaucoup plus terrifiant.
- Les terminaisons nerveuses, avec différentes fonctions dont les terminaisons tactile et thermique. Le rôle de la peau est de former une barrière entre le milieu externe et le milieu interne, de limiter les pertes en éléments, notamment en eau, et de protéger l’organisme des agressions extérieures.

_________________
Demandez moi si vous voulez des conseils Wink
I lOve Animals <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La peau du chat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» peau à vif
» Problème de peau, semblable à de l'eczéma
» nouvelles de Saturne
» Dermatites, je sèche....
» Enlever un pansement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour de bêtes :: Les chats-
Sauter vers: